La cervico-brachialgie

 In Physiothérapie

La cervico-brachialgie, aussi appelée névralgie du plexus brachial, consiste en une compression ou une irritation d’une racine nerveuse entre les vertèbres C5 et D1. Ceci peut provoquer une douleur au niveau de la colonne cervicale pouvant s’étendre à l’épaule, à l’omoplate, aux bras et jusqu’à la main du coté atteint.

Les causes les plus communes de cette pathologie peuvent être locales ou posturales.

Les causes locales sont liées à un dérangement intervertébral mineur (DIM) qui, la plupart du temps, se présente au niveau de C4-C5 ou C7-D1. Le DIM peut être causé par une trop grande tension musculaire des paravertébraux ou des scalènes, une hernie discale, une arthrose cervicale, des périodes de stress importantes ou par une lésion traumatique au niveau cervical (ex: un accident de voiture).

Généralement, les gens ayant un diagnostic de cervico-brachialgie présentent une perte de force au niveau du membre supérieur du coté atteint (dû à l’influx nerveux qui peut être diminué), des engourdissements.

Dans le bras ou la main, des picotements ou des fourmillements le long du nerf atteint. Ils peuvent aussi ressentir des douleurs au niveau de l’épaule et de la partie externe du coude.

Commedanstoutespathologies cervicales, il peut y avoir présence de céphalées, d’étourdissements ou de nausées.

Les traitements vont varier selon la condition du patient et de l’évolution des symptômes. Il est fort probable que le médecin puisse prescrire des médicaments afin d’atténuer les symptômes ou même conseiller de passer un examen par imagerie si ces derniers persistent de façon
importante.

Généralement, la cervico-brachialgie se soignetrès bienavec destraitements médicamenteux. Toutefois, dans les cas les plus graves, les personnes touchées se voient obliger d’avoir recours à la chirurgie.

En attendant de consulter un professionnel de la santé, voici quelques petits conseils qui
peuvent aider au quotidien à diminuer les symptômes:

  • Corriger la posture, autant à la maison qu’au travail.
  • Appliquer de la chaleur au niveau du cou pour relâcher les tensions musculaires.
  • Faire des étirements doux et des automassages au niveau de la zone douloureuse.
  • Éviter les positions qui étirent le nerf ou les mouvements qui augmentent la douleur en général.
Recent Posts