Lombalgie commune versus sténose spinale

 In Physiothérapie

Lombalgie commune versus sténose spinale

Les douleurs d’origine lombaire sont un problème fréquent, mais une bonne évaluation permet de cibler la cause probable et le type de traitement approprié.

Les patients souffrant d’une lombalgie commune se retrouvent dans toutes les tranches d’âge. La douleur apparaît parfois de façon progressive, parfois soudainement suite à un effort. La douleur se situe au niveau lombaire, et se présente unilatéralement ou bilatéralement avec parfois une irradiation aux membres inférieurs.

Habituellement, le patient ressent plus de douleur en position assise ou penchée. Par contre, il est soulagé par la station debout ou la marche.

La cause la plus fréquente s’avère la déformation d’un disque intervertébral. Le fait de se pencher ou d’être assis longtemps augmente la déformation du disque. La station debout et la marche, plaçant la région lombaire en extension, ont tendance à réduire la déformation du disque.

Le phénomène de sténose spinale lombaire survient souvent de façon progressive chez des sujets plus âgés (> 50 ans) ayant des douleurs lombaires de longue date. La douleur est ressentie unilatéralement ou bilatéralement souvent avec «référence» à un ou deux membres inférieurs (sous forme de douleurs ou paresthésies).

Les symptômes sont augmentés par la station debout ou la marche, mais soulagés par la station assise ou par la flexion du tronc vers l’avant.

La sténose spinale se définit par un rétrécissement du canal spinal ou par un rétrécissement des trous de conjugaisons entre deux vertèbres d’où émergent les racines nerveuses.

Cette condition est souvent due à des changements dégénératifs au niveau des facettes articulaires, des disques et des ligaments adjacents. La station debout et la marche placent la région lombaire en extension et diminuent la dimension des foramens, d’où le pincement de certaines structures et les symptômes qui s’en suivent. Le fait de s’assoir ou de se pencher vers l’avant ouvre l’espace et décomprime les structures en faute.

Sténose spinale : ce qui peut être fait

Les patients qui présentent des symptômes de sténose spinale lombaire bénéficieront de l’intervention du physiothérapeute. En clinique, l’utilisation de la traction lombaire pourra, dans bien des cas, diminuer temporairement les symptômes. Des exercices spécifiques de flexion seront enseignés et le patient sera encouragé à être actif par des exercices en piscine, des exercices de mobilité globale de la colonne vertébrale et de la marche sous le seuil d’activation des symptômes.

Les injections épidurales pourront permettre un soulagement temporaire, mais ne changeront rien à la cause physique du problème. La chirurgie existe pour les cas rebelles; une laminectomie (pour ouvrir l’espace intervertébral) sera pratiquée, parfois avec une fusion. Il y a peu d’études qui comparent les cas chirurgicaux avec les cas sans chirurgie.Il semble que le développement normal de cette condition fasse en sorte que la majorité des cas s’améliorera avec le temps.

Recent Posts
stress