Entorse de la cheville

 In Physiothérapie

Entorse de la cheville

Premièrement, il est primordial de comprendre qu’une entorse est l’étirement d’un ligament dans une amplitude plus grande que normale, entraînant parfois la déchirure d’une partie de ses fibres ou une déchirure complète. Un ligament endommagé provoque une inflammation, un gonflement et des saignements (ecchymoses) autour de l’articulation affectée. Le mouvement de l’articulation est alors douloureux.

Le rôle des ligaments est de stabiliser les différents os du corps entre eux. Au niveau de la cheville, plusieurs ligaments peuvent être atteints, et ce, à différents degrés d’étirement :

Grade 1 : élongation ou étirement du ligament, douleur légère, peu d’inflammation, récupération entre 10 à 14 jours.

Grade 2 : déchirure partielle, boiterie, ecchymose, douleur et enflure, récupération entre 2 à 6 semaines.

Grade 3 : déchirure complète, douleur aigüe, enflure et instabilité importante, récupération entre 4 à 26 semaines, des séquelles peuvent être présentes.

Près de la moitié des entorses surviennent durant une activité sportive tandis que les autres se produisent notamment lors d’une chute, d’un faux mouvement, d’un accident ou lorsque l’équilibre est insuffisant.

Conseils de guérison:

1. Reposer

Évitez d’utiliser votre cheville durant une certaine période ou, selon les symptômes, se servir d’une canne ou de béquilles.

2. Surélever

En position assise ou couchée, positionnez votre cheville de sorte qu’elle soit plus haute que votre genou.

3. Appliquer

En phase aigüe, dans une période 48 à 72 heures après la lésion, il est conseillé d’utiliser de la glace de 15 à 20 minutes afin de diminuer vos symptômes. Il est aussi possible de mettre un bandage afin de diminuer l’enflure.

4. Bouger

Effectuez d’abord de petits mouvements du pied et de la cheville, selon votre tolérance, sans augmenter la douleur et sans mettre le poids du corps sur votre pied.

5. Renforcer

Développez la force de la cheville et du pied. De plus, n’oubliez pas de stimuler la musculature de la jambe, de la cuisse et même du tronc, selon votre tolérance.

6. Stabiliser

Stimulez votre équilibre, sur un ou deux pieds. Faites-le d’abord les yeux ouverts, puis les yeux fermés afin d’augmenter le niveau de difficulté, selon votre tolérance.

7. Rééduquer

Lorsque la douleur est contrôlée ou absente, vous pourriez reprendre les activités physiques graduellement, comme le vélo stationnaire, la marche ou la course à pied en piscine, avec ou sans contact avec le sol.

Si vous avez souffert d’une entorse de cheville, n’hésitez pas à consulter votre physiothérapeute qui pourra vous aider à vous rétablir de façon adéquate.

Recent Posts