La Fasciite Plantaire

 In Physiothérapie

La Fasciite Plantaire

La Fasciite Plantaire (FP) est la cause la plus souvent identifiée de douleur sous le talon. En effet, sa prévalence varie de 3,6 à 7% dans la population générale. Chez les coureurs, elle est l’une des blessures les plus fréquentes, représentant jusqu’à 8 % de toutes les blessures liées à la course.¹

Fasciite plantaire

Quelle est la différence entre la Fasciite Plantaire et l’épine de Lenoir?

La FP est une inflammation du ligament fibreux nommé fascia plantaire, cette longue bande de tissus fibreux qui a pour rôle de soutenir notre voûte plantaire.

L’épine de Lenoir est davantage un signe radiographique. Il s’agit en effet d’une calcification (excroissance de l’os) de l’attache du fascia plantaire, aussi appelée aponévrose plantaire. Concrètement, c’est une conséquence à long terme d’une tension constante dans le fascia plantaire. Si les microdéchirures du fascia se multiplient au fil des années, c’est là que l’épine de Lenoir peut finir par se former.

Le principal symptôme ressenti lors d’une fasciite plantaire est une douleur vive au niveau du talon. Il est fréquent que les personnes puissent éprouver de la douleur à l’arche du pied. Une douleur derrière le talon est aussi possible.

Les personnes atteintes de cette affection décrivent parfois cette douleur comme une vive sensation de chaleur dans le talon. Les douleurs apparaissent surtout le matin, lors des premiers pas et s’atténuent, voire disparaissent, après quelques minutes.

Toutefois, il se peut qu’une vive douleur récidive au centre du talon lorsque vous reprenez vos activités après une période de repos.

Il existe de nombreux facteurs qui semblent augmenter le risque de développer une fasciite plantaire. Voici les plus communs:

  • Les pieds plats / pieds creux
  • La prise de poids rapide ou surpoids
  • Un changement dans les activités
  • La grossesse
  • Un étirement excessif du fascia, comme à la course où lorsqu’on monte et descend un escalier ou une échelle
  • Un trauma direct au talon
  • Des déséquilibres mécaniques du pied
  • Le port de chaussures ne possédant pas un bon soutien

Plusieurs traitements s’offrent à vous:

  • La physiothérapie axée sur des traitements conservateurs (glace, étirements, renforcement du pied, adaptation des habitudes de vie)
  • Le tapping
  • Le port d’orthèses plantaires
  • Les injections de cortisone
  • Le port d’une attelle la nuit
  • L’évitement de certaines activités comme la marche ou la course pourrait aussi accélérer le processus de guérison.

Une étude récente révèle qu’un traitement visant à faire travailler le tendon avec une forte charge de traction permet de stimuler la production de collagène et, en fin de compte, d’accélérer le rétablissement. Le traitement par renforcement avec mise en charge s’est avéré prometteur dans le traitement d’autres troubles dégénératifs du tendon, comme la tendinopathie achilléenne et patellaire et, plus récemment la fasciite plantaire.²

¹ https://www.cfp.ca/content/64/1/e19#ref-3
² https://www.cfp.ca/content/64/1/e19#ref-3

Recent Posts